[Les Choux déménagent #4] Quand soudain, vient le jour J !

Retour en arrière, pour continuer sur notre série déménagement (bah ouais, je ne vais quand même pas vous laisser là sans le dénouement !). Après l’étape fastidieuse mais nécessaire de la mise en carton, le jour J est enfin arrivé. Pas le temps de s’ennuyer : chez nous, tout a été très vite ! 3 jours pour tout mettre en carton, et voilà le joli camion tout droit arrivé du sud, garé devant notre porte. WHAT, déjà ?

Côté organisation, nous avions prévu un déménagement en semaine. On ne fait décidément RIEN comme les autres. Mais POURQUOI ?

Honnêtement, pouvoir déménager SANS avoir à se SOUCIER de ses enfants, c’était un pur bonheur. Lundi matin, donc, enfants déposés à l’école et chez la nounou, nous accueillons avec joie notre équipe de déménageurs dans la matinée. Le camion, vient de Nice, et possède deux remorques, dont une (indépendante de la « notre ») est déjà chargée (et doit être déchargée à Paris, à mi-parcours, donc). Pas de temps à perdre, nos deux chauffeurs sont rapidement rejoints par deux autres personnes, pour les aider à charger. L’organisation est carrée, et parfaitement orchestrée. Chacun s’occupe d’une pièce et démonte les meubles à démonter. Nous nous sentons un peu démunis, mais nous sommes assignés à résidence fauteuil, en attendant que le camion se charge, doucement mais surement. C’est un peu mal à l’aise que nous observons la fine équipe travailler. Mais je vous avoue qu’après 3 jours intensifs de cartonnage avec choux dans les pattes, le mal de dos nous a remercié de rester assis ce jour là.

L’équipe a l’habitude et ça se voit, tout va très vite et notre nid se vide à la vitesse de l’éclair (3h pour être exacte). Moi qui pensais avoir un peu de répit avant l’étape « grand ménage pré-état des lieux » c’est fichu ! Mouahaha.

D’un autre côté, c’est très bien comme ça. Mon impatience légendaire AIME quand ça va vite. Je suis ravie du service. Merci l’Officiel du Déménagement, pour l’efficacité, vraiment.

Après un petit café et quelques anecdotes partagées, on nous explique le fonctionnement : le camion arriverait chez nous le surlendemain, et c’est TANT MIEUX ! Nous aurons ainsi le temps de gérer l’état des lieux de sortie de notre maison à Lyon le lendemain, pour un départ définitif dans la foulée !

Bye bye Lyon…

Je ne m’attarderai pas sur la journée du mardi qui pourrait se résumer simplement en quelques mots : ménage, fatigue, voiture, hôtel. Nous sommes arrivés en Normandie aux alentours de 23h, et avons très rapidement rejoint les bras de Morphée après un long, trèèèèèèèès long trajet en voiture (chacun une voiture, chacun un mini, l’un(e) plus pénible que l’autre, niark), éprouvant après une telle journée ! Mais tout fût bien qui finit bien, et le lendemain matin, nous étions à l’heure, et même, en avance, devant notre nouvelle demeure ! Cernés, et mouillés (baptême normand) certes, mais heureux ! 

Quelques minutes plus tard, comme prévu, Didier, notre chauffeur-déménageur découvrait avec joie (Ô ironie) notre belle impasse-plus-étroite-tu-fais-pas. Evidemment, c’est là que les choses se sont gâtées, MAIS avec beaucoup de bonne humeur, on trouve toujours des solutions !

Vous l’aurez compris, notre camion n’a jamais pu accéder à notre maison, tant il était impossible de manoeuvrer. Le dédale de petites rues n’aidant pas, nous nous y attendions un peu. Heureusement pour nous ce jour là, nous avions également un petit camion 20m3, conduit par un ami missionné pour récupérer quelques meubles chez belle-maman. La solution était toute trouvée : un peu plus loin, nous avons procédé à ce que l’on appelle dans le jargon : un transbordement ! Cela consiste à vider le gros camion, dans le petit, autant de fois que cela est nécessaire pour récupérer toutes nos affaires.

En contre partie, et pour pallier à la perte de temps dû à cet imprévu, nous avons aidé au déchargement ! Matinée sportive donc, mais matinée efficace. 

Une fois les camions vides, et nos quelques meubles remontés (oui, ça, c’est du grand LUXE, believe me), nous partageons un sandwich et il est l’heure pour l’équipe de reprendre la route !

La morale de cet article est plutôt claire : un déménagement sans rebondissement n’en est pas vraiment un (pas vrai ?) mais dans notre cas, l’Officiel du Déménagement a su rebondir sans problème, et sans sur-facturer (ce qui aurait été plutôt dramatique dans notre cas #coucoulesfauchés). Et nous leur en sommes trèèèèès reconnaissants !

D’ailleurs, à vous qui êtes intéressés par le sujet, soit parce que vous déménagez bientôt, soit parce que quelqu’un est concerné dans votre entourage, vous obtiendrez 12% de réduction sur votre formule déménagement en indiquant que vous venez de ma part (Natacha, ou Natachouette, pour les intimes!). Sympa, non ?

Allez, tout bientôt, on se retrouve pour un nouvel article BEAUCOUP plus fun : un home tour ! J’ai hâte de vous présenter notre nouveau nid !

A bientôt les choux !

Hello nouveau nid !

Posted in Maman Papote.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *