Dix jours en Ecosse : comment passer à côté d’un petit roadtrip dans les Highlands ? Et puis… après avoir raconté la légende du Loch Ness aux enfants, vous vous doutez bien qu’ils ont voulu aller vérifier par eux mêmes… ha ha ha (ceci fera l’objet d’un prochain article : comment occuper vos enfants efficacement pour obtenir la paix au bord d’un Loch).

Bref, comme indiqué précedemment, les Highlands, nous connaissions déjà. Forcément, en ayant habité la région, nous y étions déjà allés plusieurs fois. Mais il y a TELLEMENT à explorer que nous étions RAVIS d’y retourner (et qui plus est, en cette saison : une première !).

Nous avions prévu 3 jours pour cette petite escapade, et si cela peut paraitre court à première vue, c’était en fait carrément suffisant : en hiver et avec deux minis de – de 5 ans, je vous laisse imaginer le tableau et les innombrables “mes piiieds sont gelééééés” – niark niark. Mais attention, nous n’avons pas dit notre dernier mot et tout le monde a été unanime : nous reviendrons, en été (et sans doute en COMBICHOU, oui oui ouiii).

Pour ce petit roadtrip, nous avons loué une voiture à Edinburgh, et je vous recommande VRAIMENT le loueur : Arnold Clark ! Testé plusieurs fois, et toujours approuvé. C’était une première en famille, mais toujours aucun problème : nous avons pu louer des sièges auto adaptés aux âges des enfants, et pour un prix vraiment attractif : 115 euros pour 3 jours, tout compris.

Côté logement, nous sommes restés fidèles à Air Bnb, l’idéal pour loger lorsque l’on voyage en famille selon nous. Cette fois-ci nous avons choisi une Yourte sur l’île de Mull. Insolite, mais très chouette comme expérience : les enfants s’en souviendront longtemps, et nous aussi !

 

JOUR 1 & 2

Capture d’écran 2018-02-15 à 21.03.44

 

Départ d’Edinburgh vers 9h. Notre ferry pour l’île de Mull part à 14h, cela nous laisse le temps de profiter du paysage et de ne pas stresser sur cette première partie du trajet… Les enfants quant à eux, ont hâte de quitter la voiture pour le bateau et faire les aventuriers “dans les montagnes” ha ha !

L’île de Mull, pourquoi ? Eh bien pour plusieurs raisons ! La première et plus évidente : nous ne connaissons pas (et adorons partir à l’aventure), mais aussi et surtout : elle est bien moins connue que sa voisine Skye, et tout aussi intéressante à explorer. Nous étions SEULS au monde ces quelques jours sur l’île, et rien que pour ça nous n’avons à aucun moment regretté notre choix. La proximité avec la mer, et donc les marées nous ont offert des ciels complètement dingues : qu’ils soient noirs ou roses, nous n’en n’avons pas perdu une miette !

 

Capture d’écran 2018-02-15 à 23.15.25

27122017-27122017-DSC_9234

27122017-27122017-DSC_9238

27122017-27122017-DSC_9259

27122017-27122017-DSC_9263

27122017-27122017-DSC_9285

27122017-27122017-DSC_9292

28122017-28122017-DSC_9308

28122017-28122017-DSC_9330

28122017-28122017-DSC_9320

Capture d’écran 2018-02-15 à 23.16.07

28122017-28122017-DSC_9326

28122017-28122017-DSC_9358

28122017-28122017-DSC_9331

28122017-28122017-DSC_9373

Capture d’écran 2018-02-15 à 23.18.07

28122017-28122017-DSC_9391

28122017-28122017-DSC_9414

28122017-28122017-DSC_9432

28122017-28122017-DSC_9450

28122017-28122017-DSC_9478

28122017-28122017-DSC_9456

28122017-28122017-DSC_9509

28122017-28122017-DSC_9494

28122017-DJI_0018

28122017-DJI_0023

28122017-28122017-DSC_9460

28122017-28122017-DSC_9523

28122017-28122017-DSC_9521

28122017-28122017-DSC_9565

28122017-28122017-DSC_9551

28122017-DJI_0040Capture d’écran 2018-02-15 à 23.19.08

28122017-28122017-DSC_9587

28122017-28122017-DSC_9572

Capture d’écran 2018-02-15 à 23.21.15

28122017-28122017-DSC_9583

Capture d’écran 2018-02-15 à 23.19.43

28122017-28122017-DSC_9633

28122017-28122017-DSC_9637

28122017-28122017-DSC_9617

28122017-28122017-DSC_9607

28122017-28122017-DSC_9596

28122017-P1004627

29122017-29122017-DSC_9642

29122017-29122017-DSC_9645

 

JOUR 3

Capture d’écran 2018-02-15 à 21.05.25

 

Après deux nuits sur l’île de Mull, nous partons très tôt le matin du 3ème jour, direction la vallée de Glencoe ! Si la météo a été plutôt clémente les jours 1 et 2, ce dernier jour est très très trèèèèès froid, et nous offre même quelques flocons ! Malgré de nouveaux paysages sublimes, les enfants se plaignent du froid à chaque petite sortie, nous limitons donc les arrêts et profitons des paysages à bord de la voiture. Nous roulerons ainsi jusqu’au Loch Ness, avant de reprendre la route direction Edinburgh, une fois la nuit tombée !

 

 

29122017-29122017-DSC_9697

29122017-P1004685

29122017-P1004693

29122017-29122017-DSC_9683

29122017-29122017-DSC_9665

29122017-29122017-DSC_9671

29122017-29122017-DSC_9689

29122017-29122017-DSC_9715

29122017-29122017-DSC_9721

29122017-29122017-DSC_9736

29122017-29122017-DSC_9731

29122017-29122017-DSC_9740

29122017-29122017-DSC_9759

 

Si je devais recommander l’Ecosse et les Highlands pour un voyage en famille, je ne conseillerai pas spécialement cette période de l’année. En décembre, les journées sont courtes (le soleil se couchait à 16h, et dès 15h30 il faisait déjà très sombre), il est donc plus compliqué de profiter de l’extérieur à 200%. Sans compter des températures, évidemment très fraiches, et pas forcément adaptées à de jeunes enfants (oui, parce que nous concernant, nous les adultes, c’était largement supportable, hein).

Pour ce qui est d’un itinéraire “type” je n’en conseillerai aucun non plus : en Ecosse, tout est beau à voir ! Sincèrement ! Il suffit de quitter la ville et de rouler vers le nord pour être ébahi peu importe où l’on se trouve…

Alors alors, convaincus ?

A bientôt, pour une petite vidéo !