Nos premières vacances en VAN : départ J-2 !

Tic tac tic tac. Nous y sommes presques ! Notre premier roadtrip à bord de Combichou approche à grands pas et l’excitation est à son maximum ! Pour cette première expérience à bord de notre combi, nous partons à deux. Cela nous permettra de tester un peu le concept, et surtout, de voir ce qu’il nous manque ou ce qui nous encombre pour pouvoir voyager encore MIEUX en aout, et à 4 cette fois ci !

Il reste quelques petits travaux à effectuer avant le grand départ. Je vous raconte ?! Mais avant, laissez moi vous faire la visite de notre maison sur roues !

Combichou est divisé en deux parties : le rez-de-chaussée et l’étage (un palace, pas vrai?).
Au rez-de-chaussée, on trouve une banquette qui se transforme en lit double, puis une table rétractable, et un meuble 4-en-1 : plan de travail, placard&tiroir, frigo et plaques de cuissons ! Rien que ça, oui oui oui ! Des rangements sont cachés un peu partout dans cet espace : à l’arrière du van, au plafond, sous la banquette… A nous de voir comment optimiser tout cela !

Sous les deux poufs à l’arrière des sièges conducteur et passager se trouvent respectivement : un espace prise/clé USB/batterie auxiliaire ET (attention glamour) des toilettes de camping (avec des enfants, croyez moi, ça peut servir) !

A l’étage, la réhausse se lève pour laisser place à un second couchage double : vous l’aurez compris, il s’agira de la chambre des choux !

Avant le départ, il a fallu rendre tout cet espace complètement habitable ET opérationnel ! Nous avons fait face à quelques petits couacs, mais rien d’insurmontable !

1/ Batterie auxiliaire et prise 220V

Nous partons en roadtrip « àlacool » mais hors de question pour nous (moi) de ne pas immortaliser nos vadrouilles ! Il nous fallait donc installer une prise 220 qui nous permettrait de charger nos téléphones, appareils photos et pourquoi pas ordinateur ou iPad si l’occasion se présentait ! Je dois avouer qu’un mari calé en trucsdingénieurhypercompliqués, ça aide BEAUCOUP ! En quelques heures, notre batterie auxiliaire était installée et le convertisseur 12 ->220, ainsi que la prise 220 branchés ! En bonus ? Un port USB ! Si ça c’est pas du roadtrip moderne !

2/ Le frigo 

Nous avions récemment réalisé (en le testant, un peu au hasard) que notre frigo ne fonctionnait pas en 12V (c’est à dire, en étant branché sur la batterie auxiliaire). Il nous a alors fallu régler le problème, et viiite. Mon ingénieur attitré a vite identifié la source du couac : la cartouche de chauffe était HS. Une petite (longue) enquête plus tard, et quelques coups de fils aux caravanistes du coin, notre toute nouvelle cartouche était enfin entre nos mains ! Cartouche installé : frigo opé ! Il ne reste qu’à le remonter dans son emplacement !

Bordelichou !

3/ La douche

EEEEH oui, nous partons en roadtrip mais cela ne veut pas dire que nous faisons l’impasse sur l’hygiène ! Ceux qui me connaissent le mieux le savent : il ne se passe pas un jour sans que je me lave les cheveux (oui, je sais, c’est pas bien)(et non, le shampoing sec n’a jamais fonctionné sur moi). BREF, cette histoire de douche était donc INDISPENSABLE ! Après quelques recherches chez notre ami google, nous avons retenu une option : fabriquer notre douche DIY ! Comment cela donc ? Un pulvérisateur (vous savez, ce qui sert à pulvériser le désherbant (glamour toujours)), une douchette, comme à la maison, et le tour est joué ! L’eau montera en pression et il n’y aura plus qu’à la faire chauffer la journée ! Une vraie douche tout confort ! Il nous reste encore à assembler les pièces, et tester le système… verdict bientôt !

4/ La roue de secours

Nous l’avons retrouvé dans un état…… lamentable ! Il a donc fallu la remplacer et vite, avant le départ.

5/ Le tuyau de gaz usé

Nos plaques de cuisson fonctionnent au gaz. Côté bonbonne, nous sommes OK ! Par contre, le tuyau et le joint étaient dans un sale état. Il nous reste à les changer pour être surs de pouvoir utiliser nos plaques (et croyez le ou non mais mon petit mari compte bien me cuisiner de bons petits plats ! aheum !).

6/ En bonus, parce que ça n’est pas obligatoire, nous avons également décidé d’installer un carter d’huile supplémentaire et des manomètres. Le carter augmente la capacité d’huile moteur (qui chauffera donc…moins vite !), et les sondes, quant à elles, nous permettront de connaitre la température et la pression de l’huile moteur au fur et à mesure, et ainsi de mieux rythmer nos trajets. Avant leur installation, nous nous imposions, dans le doute, des pauses toutes les heures pour que le moteur se repose et refroidisse. Désormais, nous aurons un indicateur idéal et les pauses « refroidissement » se feront plus rares (et justifiées) !

7/ Côté esthétique, nous avons remplacé le sol vinyle tout-gris-tout-pas-beau par un un nouveau sol motif parquet ! Dessous se trouve la moquette d’origine, qui est en super état, d’où notre choix de la préserver !

Toujours côté design, nous avons, bien évidemment, prévu d’offrir une nouvelle peinture à Combichou (qui a pour le moment une sacrée allure de camion de dealer, mouahahaha). C’est un sacré budget, mais un bon plan s’est offert à nous tout récemment. Si celui-ci se confirme, la peinture devrait être réalisée dans les mois qui viennent… affaire à suivre (que vous suivrez, pas vrai ?) !

Et pour les plus curieux, c’est sur ce bleu ciel pastel que nous avons jeté notre dévolu. Pas mal, hein ouais ? Je serais curieuse de connaitre vos avis !

Sur ces quelques mots, je mets le blog en pause pour une semaine, le temps de profiter d’une vraie déconnexion à deux, mais je reviens très vite pour un débrief de cette aventure de folie ! En attendant, vous pourrez retrouver quelques photos de nos vacances en combi sur la Page Facebook dédiée au projet, ainsi que sur mon compte instagram ! On s’y retrouve ?

A très bientôt les choux !

Posted in Carnet de Voyage, Projet Combichou.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *