On en parle

9 mois inside… out !

10 octobre. Tu as 9 mois. 9 mois.

Ça y est : mon bébé a passé autant de temps au creux de moi, qu’au creux de mes bras.

Cette naissance fût un véritable bouleversement. Un véritable bouleversement pour notre famille, mais surtout et vraiment… pour moi.

Je crois me souvenir que cela n’avait pas été le cas la première fois. Une grossesse facile. Du début à-la-fin. Un accouchement le jour J. Un bébé en bonne santé, et deux parents qui libéraient TOUT leur temps pour lui. Nous étions soudés, surtout pas dispersés, je ne travaillais pas, et j’étais heureuse à 3000% de pouvoir profiter de cette nouvelle petite vie.

Il y a presque un an, c’était bien différent. Une fin de grossesse compliquée, une fatigue ingérable, la frustration de ne plus pouvoir disposer de mon corps… Puis cette naissance, si belle et renversante à la fois. Ma fille, tant rêvée, tant espérée. Elle était enfin là, et pourtant, elle venait de changer nos vies, du tout au tout. Un papa moins disponible. Un premier (grand) bébé à occuper, à consoler, à câliner, à rassurer… Et l’angoisse, déjà tant présente, de devoir me séparer de mon nouveau-né trois mois plus tard. Mon esprit a occulté une grande partie de cette période de nos vies, pour n’en garder que le meilleur. Pour autant, je me souviens de quelques mois de CHAOS. Des pleurs, pour commencer, puis des cris, et enfin une accumulation de beaucoup trop de fatigue… tellement que je n’avais plus la force de pleurer.

img_0586

A cet instant là, je me suis sentie seule. Terriblement seule. Le sentiment d’être incomprise par mon entourage. « Ben quoi ? Tu voulais bien deux enfants, non? ». Oui, et donc ? « Tu voulais une fille, tu l’as, de quoi te plains-tu?! » ou autres « On y passe toutes! » « Dédramatise, ça va passer! ». Certes, c’est passé (et heureusement – fiiiiouuuuu), mais cela n’empêche que j’avais besoin de tout sauf d’entendre ça.

Cela s’appellerait le post-partum. Ou même « le 10ème mois ». Et c’est l’idée qu’a eu Bepanthen (tu sais, la pommade qui apaise, et répare…), en lançant son blog www.le10ememois.fr. Nous sommes toutes différentes, et ce dixième mois peut durer plus ou moins longtemps. Peu importe le temps qu’il faut à chacune pour se remettre d’une naissance, le soutien et l’écoute sont indispensables.

visuel-7

Le concept est simple : chaque jour, prendre de vos nouvelles. Chaque jour y trouver de l’aide, de l’écoute, du soutien. Contrairement à d’autres sites focalisés plutôt sur le nourrisson, le dixième mois, se focalise sur la maman. On le sait tous, une maman heureuse et en forme, c’est un bébé heureux et… heureux ! Il est primordial de se sentir bien, et comprise. Sur ce site, on y trouve des témoignages, des conseils bien sûr, de jolies photos et plein de couleurs qui réchauffent le cœur.

C’est un site internet que j’ai découvert tard, mais pas TROP tard car il m’est encore utile aujourd’hui. Je le recommande désormais à toutes les futures et jeunes mamans de mon entourage. Il était donc nécessaire que je vous en parle à vous, aussi :)

A votre tour, maintenant, de me raconter votre (vos?) dixième(s) mois !
.
Visuel 4

 Article partenaire

7 Comments

  • Modoch

    Pfiouuu… Tu veux une histoire de dixième mois… bah avec 3 semaines d’avance pour l’accouchement mon homme a attendu 3 semaines après le 24 décembre date de naissance de notre bébé après une relation de presque 10 ans pour m’annoncer qu’il me quittait pour une collegue avec qui il me trompait depuis pres de 3 mois… valise a la main ce jour la moi arrêtant l’allaitement trop difficile car notre fils ne prenait pas de poids ce nouveau papa quittait sa femme son fils et sa maison pour l appart de sa pouf qu’il pensait être l’amour de sa vie…
    Bref 17kg pris au cours de la grossesse…3 mois après la naissance de bibou jen avais perdu 30…
    Mais cet homme je l’aimais et je l’aime toujours…
    Me suis battu… j’ai élevé mon premier bébé toute seule pendant 6 mois, 6 long mois qu’il lui a fallu pour se rendre compte que c’était moi sa vie nous, moi, bébé et la maison qu’on avait rénové seuls pendant 3 longues années…
    Il est revenu s’excusant à peine mais je sais pas je m’en contente il le regrette je le sais et je sais enfin j’espère qu’il ne recommencera pas…
    Bref une naissance chamboule bien des esprits change des vies et j’ose mettre sur le dos de ce changement ce qu’il nous est arrivé…
    Aujourd’hui nous sommes heureux en famille cela fait bientôt 3 mois que nous sommes de nouveau ensemble et que notre fils est entouré de papa et de maman… le 24 décembre prochain nous fêterons ses 1 an dans la joie et l’amour que chaque bébé et chaque famille mérite…
    Toutes les histoires ne finissent pas aussi bien mais j’ai surmontée bien plus qu’un baby blues et j’espère que mon conte de fée en rassurera plus d’une….

  • Lucie Chipounette

    Joyeux 9 mois à la belle Rose! 8 mois ici et ce n’est pas de tout repos! Elle crapahute partout (mange les fils d’ordi, renverse le bol du chat, « débarrasse la table »lol), elle se met debout partout et donc…tombe!
    Le deuxième met un sacré chaos dans notre vie mais dans notre société, on n’a pas le droit de se plaindre pffff.

  • boubsv

    Ma fille a eu 1 mois hier, je suis donc en plein dedans ! J’ai la sensation d’en sortir un peu tout de même ! Effectivement, un deuxième c’est différent et ça change tout ! Pourtant les deux grossesses étaient pas évidentes, oui je dis les deux car elles ont été similaires, l’accouchement de ma 2eme était bien mieux que le premier (Voie basse VS césarienne, y’a pas photo). Je crois surtout que pour nous c’est cette pression d’être une bonne maman pour le nouveau née mais d’essayer d’être toujours pareil avec le premier et l’accumulation de fatigue, le muguet que ma fille a attraper, la sinusite que j’ai choper, le rhume qui a attaquer mon fils et mon homme, qui nous a eu ! Mais de mon côté le papa est un peu plus disponible et moi je prend un mois de plus que pour le premier (bon je suis indépendante, j’avais repris 1mois et demi post accouchement pour le premier…)
    Voilà, je prends le temps d’écrire tout ça, car nous ne sommes pas seul dans notre cas !
    Bises à toutes !

  • Lorelei

    bon moiniversaire petite fille!
    je trouve l’idée de ce site vraiment génial, c’est vrai qu’il est important de s’occuper de la maman aussi, les hormones en folie, la fatigue, les craquages, j’ai connu ça aussi….

    bizz

  • Célia

    Quand le 10 eme mois a duré jusqu’au 17 eme…. On en parle ou bien ?… Mais bon faut pas que je me plaigne.. Jai deux enfants adorables vue de l’extérieur.. Sauf que quand tu dors pas pendant 8 mois mais que tu dois etre toujours sur le pieds de guerre, que ton bébé pleure jour et nuit (rgo de merde) et qu’il y a un « grand » de 20 mois de plus a s’occuper.. Tu vois plus le tout beau tout rose… Heureusement ca s’arrange enfin… Pour de bon, j’espère…
    Sinon joyeux 9 mois a ta princesse. Le temps passe vite et ne se rattrape pas malheureusement
    .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *