Instants de vie,  On en parle

Allaitement, round 2. Suite & fin.

L’allaitement de ma Mini…je vous en touchais deux mots il y a peu de temps. Je vous racontais comme c’était bien et agréable. Je vous racontais comme cette fois-ci, je prenais ma revanche sur le premier. Je vous racontais comme j’aimais ça, et elle aussi… Je vous racontais aussi comme c’était parfois compliqué. Je vous racontais surtout que je m’accrochais. Très fort.

Trop fort, en fait.

La vie est pleine de surprises, je l’ai appris à mes dépens.

Un après-midi de désespoir, après la 57ème tétée de la journée, j’appelais ma sage femme, au bout du rouleau. Sans réfléchir et sentant clairement ma détresse, elle me déculpabilisa en un quart de secondes, et quelques heures plus tard, ma Mini engloutissait son premier biberon…de lait en poudre. Ce moment fût une réelle épreuve. Un sentiment d’échec qui se mêlait à un soulagement intense. La suite des événements ne dépendrait plus que d’elle maintenant.

IMG_3941

Force a été de constater que le biberon et sa tétine en silicone ne l’avaient pas perturbé le moins du monde. Cela était de bonne augure pour la suite…

… Et c’est peu dire !

S’en est suivi un semblant de petite nuit. De 21h à 2h du matin. Dans son lit. Un changement radical. Un progrès fulgurant. Une maman presque reboostée.

Toutefois, le retour aux tétées de journée mit rapidement fin à ce répit pourtant fort agréable… Une Mini ronchon, des repas bien trop rapprochés, des pleurs en presque continu et un bébé littéralement scotchée à sa maman.

Quelques jours plus tard (et nuits déjà plus reposantes), je tentais le tout pour le tout : un biberon en journée, à midi. Après tout, elle aimait ça. Elle nous l’avait prouvé.

Eh bien, ce jour là, moi aussi j’ai aimé ça ! Ou plutôt, j’ai aimé la sieste de 3 heures qui a suivi. J’ai aimé ce semblant de journée rythmée qui se dessinait sous mes yeux. En plus de me permettre de me reposer, le biberon me permit aussi de découvrir ma fille. Un bébé calme, apaisé, serein et souriant.

Un bébé qui pouvait enfin, elle aussi, souffler et profiter. Découvrir ses jouets, sans se tortiller; me parler et gazouiller à gogo.

Et c’est justement ÇA qui me décidait, ce jour là, à passer en allaitement mixte, définitivement.

IMG_3913

Aujourd’hui, nous avons trouvé notre rythme de croisière. Une tétée le matin, et à 18h. Un biberon le midi, au goûter, puis le soir avant de se coucher.

Entre chaque repas, des siestes, des vraies, de celles qui reposent. Entre chaque sieste, des sourires, des gazouillis, des areuh maman. Et presque plus de pleurs.

Nous avions ENFIN trouvé ce qui nous convenait à toutes les deux, même si cela avait pris du temps.

Et maintenant ? Maintenant, on profite, pardi !

J’espère sincèrement que mon expérience pourra servir à d’autres mamans. D’autres mamans qui culpabilisent. D’autres mamans qui se questionnent. D’autres mamans qui ne veulent que le meilleur pour leur bébé. D’autres mamans qui sont perdues. Comme je l’ai été.

Aujourd’hui je ne tire qu’une seule conclusion : il n’y a pas de meilleure façon de faire plus qu’une autre. Le principal étant de se faire confiance. Une maman sait toujours ce qui est le mieux pour son bébé ;)

IMG_4014

13 Comments

  • Annabelle

    Coucou ! J’avais finit par faire comme toi aux deux mois de bébé… Et c’est là qu’il a mieux dormi et trois semaines après il faisait ses nuit ! Et pourtant cela a été une réel épreuve car une impression d’échec sur l’allaitement sur le coup , mais sage femme m’avait rassuré et c’était un tel bonheur de plus avoir bb greffé au sein

  • Laurie de "Minuscules"

    Coucou,
    Merci pour le partage de ton expérience. L’allaitement à toujours fait partie de ma vie, depuis petite je savais que j’allaiterais mon bébé (comme ma mère, ma belle-mere…). Bref tellement une évidence que durant ma grossesse pour moi ça allait couler de source. Et bien non comme toi ce fut difficile. Un bébé qui pleurait beaucoup, parfois même entre plusieurs tétées pendant des heures!!! Impossible de la prendre dans mes bras sans qu’elle ne veuille tétée. Des gens autour de moi impuissants et des conseils dans tout les sens… Bref un immense néant. Et aujourd’hui encore parler de mon allaitement mes fait monter les larmes. Mais comme toi pour le prochain je recommencerais l’expérience en espérant que le passé aura été bénéfique. Même si je me demande comment gérer l’allaitement d’un bébé et un autre enfant maintenant. ça fait du bien de voir que finalement je n’étais pas si seule dans mon néant. bonne journée à toutes les deux

  • Petite-Mam

    Tu as trouvé votre rythme et c’est bien !!!
    J’ai accouché une semaine après toi.. Mes deux premières puce ont été allaité, on a fait cododo, on ne dormait plus, mes filles ont fait leur nuit très tard (ma première 18 mois et ma deuxième 2 ans !!!!!!), tout ça parce qu’elles étaient habitué à manger la nuit et même après quand elles n’étaient plus allaité elles avaient gardé le truc de se réveiller la nuit… –‘
    Pour ce troisième bébé, tout à changé, il a été en néonat et comme j’ai eu une césarienne, je ne pouvais pas monter le voir, ni l’allaiter, je tirais donc mon lait, mais ce n’étais pas pareil.. en rentrant à la maison, j’étais épuisé, il voulait tété plusieurs fois la journée, plusieurs fois la nuit, j’ai mes deux grandes à gérer, l’école, … parfois il voulait tété au moment de partir à l’école, du coup il hurlait sur la route… bref… j’ai fini par lui donner le bib.. et là … je regrette presque d’avoir allaiter mes grandes (bon je ne regrette pas car le lait est 1000 fois meilleur), mais il fait de bonnes nuits, se réveille à 5h pour un bib c tout… la journée il mange à heure fixe et le reste du temps est calme, souriant…
    Franchement je ne regrette pas d’avoir abandonné l’allaitement !!

  • Nathalie

    Tu as craqué sur un pic de croissance ! C’est le plus dur ! Personnellement, je penses que l’allaitement doit etre une veritable conviction vu les moments difficiles. J’en suis a 1an pour le premier. Je suis fatiguée, épuisée des nuits courtes mais depuis ses 6 mois elles ne sont du qu’aux dents car avec un doliprane miracle il fait 21h/2h/7h.
    La culpabilité ne sert a rien : le lait en poudre n’est pas du poison ! L’allaitement ca peut etre tres dur alors je me doute que quand on a d’autres enfants a gerer c’est pas simple ! Ici je continuerais le plus longtemps possible mes 8/9 tetees par 24h car je ne sais passi avec un second j’aurais le courage de mener un allaitement aussi long. J’ai fais une croix sur mes nuits et je le vis tres bien mais je te comprends car certains jour je reve de lui donner un biberon meme si vu qu’il mange deja beaucoup le soir (soupe, compote et tetees) je ne suis pas sure qu’un bib empeche les reveils…

  • celia

    Comme je te comprends… Ici aussi allaitement mixte et j’avoue que avec mon “grand” de 22 mois, j’ai eu du mal a faire l’allaitement exclu au départ. C’était des journées épuisantes, sans repos, bb ne prenait pas bcp de poids donc en plus démotivation pour moi..
    Au final, l’allaitement mixte nous va bien ici aussi.

  • Mademoiselle-Coralie

    Ma mini est pareille elle est trop accroché à mes seins et les repas étaient bien trop rapprochés et je suis épuisé aussi de ces nuits bien trop courte alors maintenant je jongle entré tété et biberon mais avec mon lait car j’en ai énormément encore et je fais tout pour que cela dur :)
    Je ne culpabilise pas de lui donner des biberons dans la nuit et même parfois en journée quand je n’ai pas envie qu’elle soit accrochée à moi et le papa aimé aussi lui donner alors on a trouvé le juste milieu pour nous. Cette nuit était l’un des meilleurs depuis sa naissance elle a pris un biberon une seule fois à 4h (la dernière tétée était à 23 h) j’ai pu enfin récupérer un peu et cela fait énormément de bien :)
    Je suis contente que tu as trouvé la bonne solution aussi pour vous deux, nous savons où sont nos limites et vaut mieux ça que craquer
    Bises

  • Anais Ptitepuce

    J’ai commencé l’allaitement mixte à 3 mois de mon fils et à partir de ce moment la comme toi nous avons enfin trouvé un rythme parfait, pour le prochain je pense le faire un peu plus tôt c’est tout, car j’étais dans un état de zombie lol!!!

  • Mumpascap

    Je suis émue en lisant cet article !!! <3 Si heureuse que vous ayez trouvé votre rythme à toutes les deux !! Et puis, votre aventure lactée n'est pas terminée !! Se faire confiance, le plus important mais aussi le plus difficile dans la maternité !!
    <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *