On en parle

Instagram et moi

Mon petit mari pourrait vous en parler des heures : Instagram et moi, c’est une vraie histoire d’amour… J’ai découvert ce réseau à ses débuts, en 2010, et je lui suis TOUJOURS restée fidèle. A l’époque, je n’avais pas encore de blog, pas encore d’enfant, mais déjà cette passion dévorante pour la photographie et le partage. Et surtout : j’étais jeune, et je voyageais ! J’ai d’ailleurs commencé à l’utiliser depuis l’Ecosse, où nous vivions à ce moment là… Ah le bon vieux temps !

Bien évidemment, mon utilisation d’Instagram a beaucoup évolué depuis ! Si à l’époque j’étais une inconditionnelle du filtre-à-l’extrême et des cadres en tous genres proposés par l’appli, aujourd’hui, c’est tout l’inverse : je me limite à de simples réglages de luminosité, et il m’est hors de question d’utiliser une vignette qui enlèverait toute son âme à ma photo, niark ! (oui, je bichonne mes photos, ha ha ha)

Sept ans donc, que j’utilise ce réseau social. A l’origine, tout cela n’était qu’une blague, une nouveauté à découvrir, et j’imaginais bien m’en lasser au bout de quelques mois comme c’est bien souvent le cas dès lors que je découvre une nouvelle appli gadget ! Ah, si j’avais su ! Si elle était surtout un moyen de donner des nouvelles en photo aux gens que j’aime, très vite, Instagram a pris une place bien plus importante. Pour moi d’abord, puis pour les autres : une vraie communauté s’est construite autour de ce pseudonyme.

J’aime y partager tout le joli de mon quotidien. Des photos de mes enfants, de nos sorties et découvertes, de nos voyages aussi, et puis parfois mes dernières trouvailles déco (c’est par là -> @natachouetteandco). Je garde pour moi la #reallife, les piles de linge et les journées grises (et grisantes) : pour moi, Instagram est un excellent moyen de rêver, et de fuir le quotidien !

J’aime y suivre des comptes influents, mais pas que. Des mamans, mais pas que. Des comptes déco, mais pas que ! J’aime m’y perdre pour voyager, m’inspirer, me ruiner aussi un peu parfois.

Bref, j’y suis devenue accro.

Capture d’écran 2018-01-15 à 15.45.30

MAIS….

Il y a un mais ! Je vous avoue subir ces derniers mois une certaine frustration. Sept ans, ce n’est pas rien. C’est beaucoup d’investissement (mais attention : jamais une contrainte). J’ai vu ma communauté grandir, mes photos plaire, de plus en plus, les échanges évoluer, et j’y ai fait de superbes rencontres. Et… depuis peu, cela tourne au ralenti. Evidemment, je n’utilise pas instagram pour la gloire, ce n’est pas mon métier, et loin, très loin d’être un business. Je ne cherche pas à atteindre le million d’abonnés, je n’ai surement pas cette prétention. Mais… partager un bout de sa vie, de sa passion, de son amour pour le JOLI, pour la photo, pour la déco, pour les voyages, tout cela sans retour – ou très peu, c’est… déstabilisant.

J’ai depuis peu lancé le compte instagram de mon entreprise jolie, et même constat : il est difficile de se faire voir sur mon réseau chouchou (et en ce qui concerne ce profil là, il s’agirait bien de business, pour le coup).

Alors je m’interroge : pourquoi ? Pourquoi certains profil cartonnent et prennent 500 abonnés par jour, quand d’autres stagnent, gagnent 5 abonnés le jour pour en perdre 10 la nuit (le grand mystère de ma vie en ce moment). Pourquoi ? Si l’un d’entre vous a une réponse à m’apporter, qu’il m’éclaire !

Puis, il y a aussi eu le début de la publicité. Ces posts sponsorisés qui apparaissent soudainement, qui sortent de nulle part et qui prennent la place des autres : tout d’abord des gros comptes, puis, des tout-petits, les “comme-moi” qui arrivent en dernier. Il faut donc s’accrocher pour garder sa place et ne pas se faire manger par tout ce business. Moi qui aimais tant la spontanéité et simplicité…

Bien sûr, je n’ai pas l’intention de déserter instagram pour autant ! C’est un excellent moyen de mettre en avant, un tant soit peu, mes photos, puis de garder une trace de ces moments de vie jolis, ceux dont on souhaite se souvenir, vraiment, et que l’on aimera revoir dans 10/20/30 ans. Un excellent journal de bord de nos vies, qui est très cher à mon coeur. D’ailleurs, un article qui recenserait mes comptes instagram préférés, ça vous dirait ?

Et chez vous, instagram on aime ou on aime pas ?

Si vous souhaitez suivre nos aventures, c’est par ici : @natachouetteandco .

22 Comments

  • Picou

    J’adore ig, pour les mêmes raisons que toi, et particulièrement ton compte pour tes magnifiques photos dont je suis très fan. Je m’y suis pourtant mise sur le tard, et si je n’ambitionne rien de particulier non plus, c’est grisant de votre sa communauté grandir et rageant de voir toutes ces nouvelles pratiques agressives (sur lesquelles j’avais d’ailleurs fait un article) saboter un peu nos efforts…

  • Jessou

    Ici tout comme toi j’y suis depuis les débuts! ça a beaucoup changé mais j’aime toujours autant ! meme si effectivement pour ce faire “voir” c’est devenu compliqué (algorythm et désabonnement sans consentement…) bref et j’adore ton compte je le trouve beau, harmonieux (tout le contraire du mien looooool)

  • MamaFunky

    Ah ah je me pose la même question que toi au sujet des abonnés….
    Je ne comprends comment je peux prendre 20 abonnés en 15 jours, et en perdre 30 en une journée et une nuit ?
    Faut peut-être montrer plus de vie “perso”…. Je ne vois que ça comme différence avec les autres comptes qui cartonnent. La limite entre vie privée et vie publique y est plus étroite.

  • Missbrownie

    J’aime de moins en moins. Et j’ai de moins en moins envie d’y aller ou d’y partager des photos. Voir des personnes que j’apprécie se désabonner de mon compte me fait toujours un pincement au coeur. J’avais arrêté de te suivre d’ailleurs quand tu t’es desabonnée. Puis je suis revenue car tes photos sont jolies.
    Quand je vois certains comptes très laids bourrés de selfies ou de photos anatomiques ( surtout les fesses) je ne comprends pas le nombre ahurissant d’abonnés.
    Le réseau perd de son intérêt à mes yeux.

    • Natacha

      Oh non, je suis désolée si je t’ai blessée. Pour être honnête, j’ai fait un gros tri dans mes abonnements quand je me suis aperçue que certains profils que j’aime beaucoup n’apparaissaient jamais dans mon fil… Sur instagram, je suis plus détachée que sur FB, dans le sens où je suis abonnée à beaucoup de personnes que je ne connais pas, juste pour leur jolie identité visuelle. Comme je l’explique dans l’article, instagram, j’y vais surtout pour rêver et m’évader. Il y a un bon nombre de mes amis “de la vraie vie” que je ne suis pas non plus sur IG parce que leurs publis ne sont pas ce que j’y recherche et que je peux avoir de leurs nouvelles ailleurs :)

  • Alicia

    C’est compliqué Instagram… Je partage totalement ton point de vue. J’adore ce réseau social, mais c’est frustrant d’y passer du temps et de stagner (ou presque) au niveau des abonnements !
    Et sinon, beaucoup de comptes achètent malheureusement des abonnés… Donc forcément, on joue pas dans la même cour !

  • Patricia Un Orage en ete

    Tu as tout dit… l’absence de retour, l’absence d’abonnés et surtout l’impossibilité d’être vu en fait vu le nouvel algo, c’est frustrant, décevant et un peu décourageant même si on n’a pas en tête le million d’abonnés…
    Comme MissBrownie voir des personnes que j’apprécie se désabonner de mon compte me fait toujours quelque chose et, en même temps, je comprends que vu la façon dont le fil est fichu maintenant on fasse du tri… Bref, aujourd’hui Instagram c’est aussi chouette dans l’idée que c’est nul dans la pratique…

  • Bidiartiste

    j’ai le même ressenti que toi…. autant je maitrise FB pour le pro autant IG je n’y arrive pas…. je ne comprends pas comment cela fonctionne. Je suis des comptes pour les photos qu’elles font.. les quelques clients que j’ai sur IG n’ont pas la même fiabilité que sur FB… on dirait 2 mondes différents…. j’ai beaucoup de mal à saisir le truc qui fait que… :)
    Mais pas grave je continue de rêver :)

  • Emi

    Même constat… Les pubs qui sortent de nul part :-/ et ce mystère des abonné perdus/gagnés????
    Mais j’aime toujours autant y trainer!!! On devrait mettre nos petits Maris en relation… il vit difficilement mon histoire d’amour avec ce réseaux :-D

  • Céline (Maman du 21ème siècle)

    J’ai découvert Instagram l’été dernier, peu avant le lancement de mon blog. Je trouve en effet que c’est un bon moyen de rêver mais je ne comprends pas non plus comment, en gagnant des abonnés tous les jours, le nombre d’abonnés stagne … Et je me rends bien compte que certains l’utilisent de manière excessive juste pour rester dans les dernières parutions.
    En tous cas, sur ton blog ou ton insta, je prends toujours du plaisir à te suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *