Côté Kids,  Déco, tutos & Co.

[Atelier peinture] Réaliser un chef d’oeuvre à 18 mois, c’est possible !

Samedi dernier, nous étions seuls à la maison, Bébéchou et moi. Le ciel était gris, et la sieste boycottée (grrrr). J’ai donc pris le taureau par les cornes bébé par la couche, et improvisé une petite activité sympa : un atelier peinture.

Peinture? Bébé? Mais comment c’est possiiiiible ! Effectivement, souvent ces deux mots associés font peur, et pourtant…

Evidemment, j’avais déjà à la maison tout ce qu’il me fallait pour ça. Nous avions déjà prévu de le faire, et le timing s’est avéré parfait : ménage pas encore fait, et prévu pour le lendemain (oui, il faut penser à tout, avant de sortir la gouache liquide AH AH AH).

Voici donc le matériel utilisé pour cet atelier un peu hors-du-commun :

Une vieille nappe; un vieux (grand) morceau de carton peut aussi très bien faire l’affaire.
Quelques bouteilles de gouache liquide, achetées 3 fois rien chez Cultura : du jaune, du rouge, du bleu et du blanc…
Une petite toile, également trouvée chez Cultura. On peut également utiliser une feuille de papier (mais personnellement, avec mon bébé-bourin, valait mieux opter pour du solide ;)).
Un bébé en couche, ses mains, ses pieds, son ventre, ah ah ah.

… et c’est tout ! 

Avant de commencer l’activité, quelques conseils pratiques :

– On enfile une tenue de combat : le vieux pyjama du week-end a rempli cette mission à merveille !
– On augmente un peu le chauffage : bébé sera en couche, ce serait dommage qu’il attrape froid !
– On prévoit une petite serviette de toilette à proximité (sait-on jamais, en cas de débordement)
– On prépare tout dans la salle de bain, afin d’être opérationnel pour le bain qui va suivre l’activité :)
– On met en hauteur/éloigne tous les objets de valeur que pourrait attraper bébé avec ses petites mains pleines de gouache !
– On garde l’appareil photo/le téléphone portable à dispo pour immortaliser l’instant (oui, parce qu’une fois l’activité lancée, je ne vous conseille pas de vous éloigner plus de 3 secondes 17, si vous tenez à votre intérieur, mouahaha).

Ça y est, vous êtes prêts? C’est parti !

On installe la nappe – ou le carton – au sol, on assoit bébé, puis on lui explique ce qu’il va se passer, même s’il comprendra très bien en voyant les bouteilles de peinture, et la toile (siii blanche, siiii pure) qui se trouve devant lui. Dans 2 ou 3 contenants, on verse un (tout petit) peu de peinture (pas plus de 2 couleurs pour éviter les mélanges tout “marron caca”, comme conseillé par Rosa), et zou… en avant les histoires !

Il ne vous reste plus qu’à observer bébé découvrir la peinture, voir ses petites mains se colorer, et tout ce qu’il va pouvoir en faire. En quelques minutes, la toile alors blanche deviendra un vrai chef d’oeuvre, digne des plus grands artistes ! Rien que ça !

Et moi, dans l’histoire, j’ai adoré regarder mon fils s’éclater, lâcher prise, et éclater de rire en se recouvrant le ventre de peinture ! J’ai un peu moins aimé le voir se relever et courir vers moi les bras grands ouvert – ah ah ah. Mais le jeu, clairement, en valait la chandelle !

Photos !

peinture bébé 18 mois

5

4

1

6

7

3

(Observer son chef d’oeuvre, c’est tellement important! hé hé hé)

Dans tous les cas, Bébéchou est très fier de lui et l’exprime très clairement dès que nous passons un peu trop près de sa toile (“ah! ah! ah!” en pointant du doigt, l’air de dire “t’as vu ça, un peu, comme c’est canon!), et nous, en bons parents gagas que nous sommes, le félicitons à nouveau chaque fois.

Bon, et sinon, il faut se l’avouer, l’avantage dans tout ça, c’est qu’on obtient de la super déco abstraite SO 2014 en exclu, et en modèle unique! Ah! 

Alors, tentés vous aussi ? A vos bébés artistes, prêt, feu, go !

(psssst, demain, c’est mercredi : jour des enfants!!! ;-))

1525514_729735730370180_1348702531_n

11 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *