On en parle

Quand ça dérape côté sommeil…

Houston. Nous avons un problème.

C’est un S.O.S que je lance aujourd’hui. Je suis une maman complètement au bord du gouffre. Les hormones jouent sans doute beaucoup dans tout cela, mais quand même.

Voilà. Depuis 4 mois, Bébéchou a complètement changé ses habitudes de sommeil.

AVANT, c’était un petit garçon modèle. Après notre rituel du coucher, un câlin à papa, un gros bisou à maman, et un bonne nuit lancé en coeur, il s’endormait, seul, accompagné de ses doudous et de sa veilleuse, dans son lit, dans SA chambre. Quelque fois, un petit bug de nuit nous obligeait à nous lever pour le rassurer, mais il se rendormait aussitôt. La plupart du temps, les nuits étaient complètes. De 20h30 à 7h du matin. Des nuits reposantes. ENFIN, après ces longs premiers mois de l’étape nourrisson, qui nous avaient épuisé, avouons-le.

photo

Il y a 4 mois, nous avons commencé à préparer notre déménagement. Une plus grande maison nous attendait, une plus jolie chambre l’attendait, et surtout : un jardin ! Nous avions tous les deux, Papachou et moi, très hâte de faire découvrir à Bébéchou ce nouvel environnement qu’il adorerait, tout comme nous, sans aucun doute !

ERREUR. Depuis le jour où des cartons ont commencé à envahir notre espace, tout a changé.

Les couchers sont devenus un enfer. Il a fallu supporter les pleurs, les cris, puis finalement abdiquer, rester à son chevet, lui tenir la main, lui prêter mes cheveux, l’accompagner jusque dans ses rêves… C’était le seul moyen de sauver le peu de temps qu’il nous restait en soirée…

photo

Les nuits sont devenues un calvaire. Plusieurs réveils. Des cris, des crises, de l’angoisse, des cauchemars ? Je ne sais pas. Tout ce que je sais, c’est que la seule solution trouvée à l’époque fût de le caler entre nous, dans le lit conjugal, pour pouvoir dormir. Nous avions besoin de sommeil, il dormait enfin.

ERREUR numéro 2.

Je crois que de dormir dans le lit de papa et maman est synonyme de bonheur ultime pour un Bébéchou de 22 mois – à l’époque.

Aujourd’hui, c’est toujours plus ou moins l’enfer. Nous avons depuis déménagé, et même si notre nouvelle maison ressemble enfin à quelque chose – j’entends par là, plus de cartons à chaque recoin – cela n’a rien arrangé à la situation. J’avais pourtant pris soin d’aménager sa chambre dès le premier jour, pour qu’elle soit parfaite, qu’il y retrouve tous ses repères, ses meubles, ses jouets, ses livres adorés… mais non, rien n’y fait. Chaque soir, chaque nuit, l’enfer recommence. Les hurlements, les “mamans” incessants, les larmes – et le mal de tête, et le coeur brisé pour moi.

Premiers instants dans sa nouvelle chambre...
Premiers instants dans sa nouvelle chambre…

Il y a quelques jours, c’est même par terre, près de son lit, que j’ai fini MA nuit, pour le consoler (mon dos ne me remercie pas, lui).

Alors vous me direz… un déménagement, un bébé dans le ventre de maman – et bientôt un nouveau mode de garde – ça fait beaucoup de changement pour un petit garçon de deux ans. Et vous aurez raison.

Mais si quelqu’un a une solution… Qu’il nous LIVRE SON SECRET !

Et pourtant, le ciel est beau au dessus de sa tête !
Et pourtant, le ciel est beau au dessus de sa tête !

A bon entendeur…

Natachouette, une maman au bord de la crise de nerfs.

15 Comments

  • Thalie

    Un déménagement, un bébé à venir, ça fait beaucoup pour un tout petit loup.
    Rassure le, dis lui que vous l’aimez plus que tout, que ça y est, vous êtes dans la nouvelle maison et que vous n’en partirez plus avant longtemps, que quand le bébé arrivera lui il restera.
    Mais j’imagine que tu lui as déjà dit tout cela.

    Pour ma 2ème, mon Prince n’a pas dormi de tout le dernier trimestre. Quand je suis rentrée de la maternité, il m’a dit “C’est bon, le bébé est né. Tu ne partiras plus à l’hôpital, je peux dormir maintenant”. Et depuis, je garde cette phrase dans un coin de ma tête.

  • Maman on board

    Bon sang je n’ai plus envie de déménager avec ton article!!!!
    Ça peut être bête, mais as-tu essayé de changer l’orientation de son lit? Je me souviens l’avoir fait quand Ptitchat était tout petit et ça avait été assez efficace…
    Sinon je t’envoie tout mon courage!!

  • Hanh O

    ARF. Ici pas de gros changements à l’horizon dans l’immediat, mais il arrive que minus numero 1 de 24 mois bientôt ne passe pas des nuits très reposantes. Surtout quand on est rentré de nos vacances en Italie. On a eu le droit à plusieurs nuits compliquées… Courtes, avec hurlements et finalement qui finissaient dans notre lit… –‘ Le temps de se réhabituer j’imagine. Mais bon une fois les nuits plus calmes, c’est au tour du coucher qui se fait difficile… Enfin, je n’ai pas vraiment de solution, mais en parler avec lui devrait au moins aider j’imagine. Bon courage!

  • Van Den Brande

    C’est aussi un enfer avec ma belle-fille de 3 ans pour le coucher… Il faut laisser pleurer… C’est dur à faire mais au bout d’un moment l’enfant est épuisé par ses cris et ses pleurs et s’endort. Malheureusement ça ne marche pas toujours :(

    Sinon j’adore le côté “ciel” de la chambre! :D Tu pourrais me donner la marque si possible?

    Bisous et courage :)

  • Célia

    Désolé, je ne peux pas trop t’aider, pour le moment avec notre loulou de 15 mois aucun soucis pour qu’il dorme. Part contre il n’a jamais dormi avec nous sauf 1 ou 2 fois au tout début donc il ne connait pas et quand on le met dans le lit avec nous, il fait tout sauf dormir. Il dort mieux seul dans son lit.
    Je pense qu’avoir abdiquer ne va pas forcément aider maintenant :s mais il va falloir trouver LE truc pour qu’il n’ai plus peur et qu’il dorme enfin comme avant.
    Nous on espère déménager avant l’arrivée de bébé 2, alors tu me fais un peu peur là LOL
    Des bisous et pleins de courage

  • annabelle

    Bonjour, en effet ca lui fait bcp,
    Mon fils est plus petit mais nous avons eu une periode galere aussi, et mon medecin ma indiquer : laisse le pleurer, il peut pleurer des heure entiere, mais si chaque fois on va le chercher petit bebe va en jouer,
    Alors jai testé resultat je redors la nuit et je suis plus zen…
    Certe cest un moment horrible a passr pour nous (ouf mon homme a plus de courage que moi sur ce point lol)
    Mais mainte a t il dors dans son lit et nous seuls ds le nôtre !
    To bebechou il a eu bcp et va encore avoir du changement avec sa soeur qui va arriver (félicitation) mais si vous cedez maintenant vous etes foutu =(
    Jai une belle fille de 6ans 1/2 et elle aussi essaie qq fois, c’est pas toujours évident mais quelque soit l’âge mon lit cest mon lit zut lol

    Bon courage pr les pleurs… faut se dire que c’est pour son bien même s’il ira au bout de ses hurlement…..
    Good luck
    Anna

  • Fred / Une souris bleue

    Mince tous les changements sont toujours compliqués pour nos loulous c’est sur … ça va passer mais en attendant à part être là pour le réconforter … je n’ai pas trop d’idée … #ComQuiNeSertARien …
    Par contre je t’envoie plein de bonnes ondes !

  • Estamillia

    Je compatis, on a connu ça l’année dernière, sauf que bébé n°2 est né quelque mois avant notre déménagement et qu’il s’est donc mêlé à la fête
    Je suis donc avec toi de tout mon cœur, vraiment, mais je n’ai pas de solution miracle sous le coude…
    Si je te promets que ça va finir par s’arranger, ça ne te soulage pas beaucoup ?

    Continuez à l’entourer, à lui parler (beaucoup), essayez peut être les livres sur les sujets qui pourraient l’angoisser pour mettre des mots dessus ?

    Bon courage et pleins de bisous !

  • ju'

    Erreur fatale le lit de papa et maman!!!! ;)….Nous avons aussi découvert les joies de ne plus dormir la nuit avec notre petite 2eme, aucun problème avec la première qui comme toi avait pourtant vécu déménagement et arrivée de sa soeur! Il faut dire que c’est une grosse dormeuse notre grande poupette! On imaginait alors pas du tout que la 2eme serait différente enfin on espérait pas du tout surtout!! et puis bah SI! tout allait bien jusqu’à ses 8 mois et puis là catastrophe premières vacances loin de chez nous, premières dents qui la feront souffrir et c’est le drame PLUS aucunes nuits complètes depuis ce mois de juillet 2013…..et cela va durer pendant 9 LONG mois OUI OUI autant dire que même au niveau du couple il faut être solide….la patience aura été mon seul allié. On a alors tout essayé : laissé pleurer, ne pas laissé pleurer, relever, recoucher, calin, se facher, biberons, lit de papa et maman…..bref rien n’y faisait je ne dormait plus ou presque!!! au fur et a mesure j’ai instauré un rituel a chaque réveil nocturne qui était de la prendre lui donner a boire la changer et la recouché! c’était devenu un deal et ca a marché…..un peu!!!! Ce qui a vraiment été radical ca aura été de ne PLUS la prendre, me lever lui expliquer fermement (sans forcément m’approcher d’elle) que là c’est la nuit et qu’il est l’heure de dormir que tout le monde dort et qu’on est fatigué de l’entendre, que maintenant c’est terminé je ne la prendrai plus et que ça ne servait a rien de pleurer je ne reviendrai pas jusqu’à demain matin, enfin si elle insistait c’est papa qui venait hausser le ton et la menaçait de la mettre dehors seule puisqu’elle ne voulait pas dormir…(oui radical j’ai dit) elle devait absolument nous répondre que oui elle avait compris ce qu’on venait de lui dire. Et ce fut THE miracle!!!

    Bon ce n’est toujours pas un grosse dormeuse mais couché à 20h elle ne se relevera qu’aux alentours de 7h30 (pour moi ce n’est pas une grosse dormeuse puisque sa grande soeur couché à la même heure ne se lèvera pas avant 9h ;) ) nous (avec le papa) on revis on se retrouve et même pas peur on hate de faire le 3ème !!! hihi

  • Maman Rose

    Alors perso je n’ai pas la solution, par contre la psychomotricienne que j’avais consultée quand la puce avait 9 mois a sauvé nos nuits (entre 4 et 6 réveils par nuits à l’époque), et ça ne nous aura demandé qu’une seule nuit d’effort. Donc, tout ça pour dire que parfois on n’y pense pas mais une psychomotricienne peut donner de vraies clés, et de vraies solutions ;)
    Parce qu’à deux ans je pense qu’il y a plusieurs choses qui se jouent, en plus des changements il est à l’âge des cauchemars aussi je crois.
    Courage!!

  • ridée rieuse

    Meme scenario quand nous avions déménagé, il y a 20 ans. Des pleurs nocturnes de notre deuxième fille, une tension dans le couple par manque de sommeil, des litres de café engloutis.
    Bref, un enfer et je comprends cette situation. On a tout entendu, tout lu, consulté des psys.
    rien n’y a fait. sauf, un jour, une solution :
    Une nuit de forte chaleur où elle était torse nu, j’ai vu des griffures sur son ventre et ses bras.
    En fait, elle avait développé une allergie aux acariens. Dans sa chambre, plus grande que les autres, j’avais entreposé des tas de cartons. J’ai tout vidé, on lui a fait des tests positifs
    (en principe, on ne teste pas les allergies avant 3 ans). on a enlevé la montagne de peluches au bas du lit, donné un petit traitement et tout est rentré dans l’ordre.
    As tu déjà pensé à des allergies ?

  • 2petits pioupiou

    http://naitreetgrandir.com/fr/etape/1_3_ans/soins/fiche.aspx?doc=naitre-grandir-enfant-sommeil-dodo-sieste-cauchemar&utm_campaign=soins_1_3

    si ça peut aider !
    Pour ma part, mon fils né il y a 2 ans n’a jamais fait ses nuits… C’est dur mais… c’est la vie !
    Je me réveille parfois 2 parfois 10 fois… Après avoir cherché de tous côtés la réponse (médicalement notamment) je crois comprendre que mon bout d’chou est juste accro à moi sa maman et même la nuit (même si la journée il est plutôt indépendant) car quand je m’absente il dort d’une traite…. Mais comme je ne peux pas disparaitre je me dis que ça va disparaitre en grandissant !
    Bon courage !!! Je compatis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *